Skip to content


Fournisseur de Webmasters en Boite (ECOMboutik 1st Elevator pitch)

elevator_pitch01Une des difficulté à affronter lorsque l’on monte un nouveau type de business c’est d’expliquer son concept rapidement avec des mots simples. L’objectif est de faire comprendre immédiatement à son interlocuteur rencontré lors d’un salon, un cocktail ou dans un couloir la nature de son projet.

Je l’avoue, le concept du Club ECOM et de l’ECOMboutik me pose actuellement des problèmes car j’ai besoin d’au moins dix minutes pour faire comprendre à mon interlocuteur que je vais vendre des prestations packagées et définies industriellement à l’usage des E-commerçants.

C’est la qu’intervient le concept de l’Elevator pitch.

L’Elevator pitch (littéralement Boniment de l’ascenseur) est une pratique qui consiste à présenter son projet et ses implications les plus positives dans un ascenseur se déplaçant entre deux étages. L’exemple habituel est celui de l’employé essayant de vendre un projet à son patron (ou à un décideur) en empruntant le même ascenseur que lui.

L’Elevator pitch ne fait pas place à l’improvisation. C’est un argumentaire préparé que vous devez posséder sur le bout des doigts et qui doit absolument donner envie à votre interlocuteur d’en savoir plus.

Les règles de l’elevator pitch sont simples :

  • Vous devez possédez une accroche percutante et suscitant l’interrogation composée de mots simples. C’est l’un des élément les plus important de votre argumentaire.
  • Vous devez vous concentrer sur les arguments les plus forts (2 ou 3 maximum)
  • Vous devez vous situer dans le projet. Présentez vous en deux mots et expliquez quelle est votre place dans le projet.
  • Vous devez situer votre projet dans le temps et dans l’espace. A quelle étape du projet en êtes vous, quelle est la localisation géographique de votre équipe, quels sont les acquis et les besoins de votre projet,…
  • Vous devez parler de vos concurrents, du marché et de vos clients potentiels. Vous devez prouver que votre projet n’est pas un délire personnel fait dans votre coin, mais que vous avez bien étudié les élément qui peuvent mettre votre projet en échec, pour les esquiver.
  • Vous devez parler de vos clients potentiels. Vous devez prouver en quelques mots que vous avez évalué de façon sérieuse le potentiel de votre projet.
  • Vous devez raconter une histoire. Votre discours doit ressembler en gros au « il était une fois » des contes de votre enfance, n’allez pas plus loin, cette histoire reste encore à écrire, parfois avec la collaboration de votre interlocuteur.
  • Vous devez conclure votre présentation de façon ouverte. Votre interlocuteur doit pouvoir venir vers vous pour en savoir plus

Si vous êtes porteur d’un projet, en fait, vous ne devez pas avoir une présentation, mais plutôt un assortiment de présentations toutes faites correspondant à des timing divers à utiliser selon le temps disponible pour votre intervention.

Si vous voulez en savoir plus sur le sujet je vous conseille de visiter ces liens :

Pour en revenir à ECOMboutik, il est clair qu’il est important pour moi de trouver un « Elevator Pitch » percutant et à la hauteur de mon projet.

D’ou cette première phrase censée lancer ma présentation :
« Je suis fournisseur de Webmasters en Boite. »

Qu’en pensez-vous ?

Rubriques : Actualité, Marketing, Stratégie.

Mots clefs : , , .


One Response

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

Continuing the Discussion

  1. ECOMpitch : Je suis venu vous vendre un aspirateur exceptionnel ! – ECOMblog.Fr linked to this post on 7 juillet 2009

    […] a la recherche du fameux « Elevator pitch»  qui devrait présenter ECOMboutik (que j’ai baptisé ECOMpitch) je suis en train […]



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.

*



'+
1
'+
2 - 3
4 - 5
6 - 7
8 - 9
10 - 11
12 - 13
13 - 14
[x]