Skip to content


[Success Story] Il faut provoquer la sérendipité

Success_Story_01Cet article est le premier d’une série parlant des moyens destinés à provoquer le succès dans vos projet (ou les miens) que j’ai décidé de baptiser « Success Story ».

Je vous préviens tout de suite, je ne possède pas la recette du succès à tout les coups. Sinon je serait actuellement en train de siroter un cocktail sans alcool sur une plage des Bahamas plutôt que de discuter avec vous via ce blog.

Cette série d’article sera composée des jalons de ma recherche du succès en espèrant que si ils ne m’ont pas été utiles ou ne m’ont pas propulsé vers le succès il pourront quand même vous aider dans votre recherche personnelle.

Bref ce premier article va vous parler du hasard, d’opportunité,  de la  Sérendipité, de l’Happenstance ,….

Tout le monde s’accorde à dire que les plus grands succès sont une question de chance ou plutôt d’opportunité (Rencontre d’une occasion favorable).

Tel visionnaire à pensé le premier à proposer au grand public une interface homme machine offrant une expérience utilisateur désirable (Steeve Jobs (et le Mac)). Tels développeurs ont offert au public un outil pour trouver de façon fiable ce qu’il recherche sur internet (Sergey Brin et Larry Page (google)). Tel scientifique à oublié de nettoyer son matériel et découvert le remède miracle qui sauve chaque année des milliers de vies (Alexander Fleming avec la pénicilline).

Bon je sait ce que vous allez me dire, les deux premiers exemples sont le résultat de la logique et le dernier de la pure chance. Mais ce n’est pas vrai.

La souris (et l’interface user friendly) soit disant découverte par Steeve Jobs était une invention de l’équipe de développement de Rank Xerox (non retenue par les décisionnaires de xerox) notre ami n’a fait que ce populariser ce travail au bon moment, celui ou le public était prêt à acheter des ordinateurs personnels.

Même chose pour Sergey Brin et Larry Page qui n’ont fait qu’améliorer (grâce à des travaux la pertinence d’outils de recherche déjà existant (comme Altavista).

Et enfin Alexander Fleming, qui en observant de la moisissure a découvert un phénomène qui à fini 10 ans plus tard à aboutir à la pénicilline, n’a fait que trouver la véritable cause de l’efficacité d’un remède existant en fait depuis l’antiquité.

Ces trois grand hommes ont, non seulement profité d’une opportunité mais également d’un environnement et d’une période temporelle favorable au succès de leur travail.

Bien souvent d’autres novateurs ont eu la même idée avant eux mais n’ont pu en tirer un quelconque profit alors que ces « visionnaires » ont su l’exploiter de façon gagnante.

La ou leur prédécesseur ont sué sang et eau pendant des années pour imposer leur invention les « visionnaires » ont rencontré par hasard ce travail et ont raflé la mise. C’est injuste mais c’est la démonstration du « winner take all » (le gagnant prend tout). Les prédécesseurs étaient à deux doigt du bonheur sans pouvoir l’atteindre et nos gagnant ont su exploiter une découverte fortuite pour les mener au succès.

Nous allons ensemble essayer recréer ce type de succès en essayant de trouver comment réunir les conditions nécessaire à celui-ci. Mais d’abord quelles sont ces conditions ?

Il en existe au moins trois :

  1. La « Sérendipité« . La capacité à tirer des enseignement de découvertes fortuites.
  2. L »Happenstance«  (désolé pour l’Anglicisme) la capacité à être au bon endroit au bon moment.
  3. Savoir reconnaître une opportunité.
prince_charmant

Cette image n'a rien a voir avec mon article mais on essaye de provoquer la sérendipité, alors...

La « sérendipité » tire sa signification d’un conte persan intitulé « Les Trois Princes de Serendip » décrivant comment les jeunes prince envoyé en voyage par leur père font preuve de sagacité face à des découvertes purement fortuites.

Selon Jean-Louis Swiners(?) la sérendipité est « la compréhension instantanée et l’exploitation concomitante des conséquences heureuses et inattendues d’un concours imprévu de circonstances malheureuses »

Car la sérendipité (de l’anglais « serendipity ») n’est pas seulement le fait de faire fortuitement des découvertes mais aussi de savoir en tire un enseignement et les utiliser à son profit. La première difficulté face à une opportunité est bel et bien de savoir la reconnaître.

Je ne sait pas encore comment arriver à reconnaître à tout les coups une opportunité, je pense que nous aurons à en reparler ici. Mais par contre j’ai une idée sur la méthode à utiliser pour provoquer la sérendipité.

Bon vous allez me dire que l’on ne peu pas créer sur commande les conditions d’une découverte fortuite car justement elle ne serait pas « fortuite ». Certes vous avez raison et nous allons peut-être ensemble rechercher la sérendipité en vain.

Par contre je suis sûr d’une chose c’est que vous avez relativement peu de chance de rencontrer la sérendipité en restant enfermé chez-vous ou en restreingnant votre cercle d’amis.

Vous pouvez donc facilement multiplier vos chances en multipliant vos rencontres. C’est à mon avis la meilleure façon de « provoquer la sérendipité » comme l’on provoque sa chance.

La prochaine fois on parle de l »Happenstance » 😉

Rubriques : Stratégie.

Mots clefs : , , , .


One Response

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

Continuing the Discussion

  1. Les tweets qui mentionnent [Success Story] Il faut provoquer la sérendipité – ECOMblog.Fr -- Topsy.com linked to this post on 27 mars 2010

    […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Mickaël Bertrand, Erik NICOLAS. Erik NICOLAS a dit: [Success Story] Il faut provoquer la sérendipité http://bit.ly/dlDvxg […]



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.

*



'+
1
'+
2 - 3
4 - 5
6 - 7
8 - 9
10 - 11
12 - 13
13 - 14
[x]