Skip to content


Apple iPad : Décevant, très décevant. Vivement la version 2

Hier aux Etats Unis Steeve Jobs présentait le nouvel objet d’Apple devant prendre place dans notre salon, qui, depuis des mois,  était le sujet à toutes les hypothèses et attendu comme le produit qui doit enfin donner ses lettres de noblesse aux livres numériques et inviter internet sur votre canapé.

La plupart des afficionados de la marque seront peut-être aux anges aujourd’hui (quoique cela reste a démontrer devant la froideur de certains)  mais je me doit d’être fidèle à ma réputation de chroniqueur à la dent dure en faisant résonner dans ce concert de louanges les notes d’une critique discordante. Bref, je suis très déçut par le produit qui à été présenté hier.

Notez, que les attentes vis a vis de ce produit étaient tellement forte que je me suis demandé si par hasard Steeve Jobs avait décidé de présenter hier autre chose que la tablette il n’aurait pas créé un phénomène de suicide collectif.  Depuis le moment ou des graphistes se sont mis à diffuser des images d’iPhone aux écrans toujours plus grands, les attentes vis a vis de ce produit étaient très fortes.

Ces attentes, pourraient être résumées en quelques mots : La même chose que l’iPhone mais avec un écran plus grand et plus lisible ou l’on peut lire des ebooks.

Cette tablette fait exactement ce que l’on attendait de sa part, alors quel est le problème ?

Pour ma part, c’est exactement cela le problème. L’iPad (puisque c’est son nom déjà contesté) est exactement (à un détail près*) le produit que tout le monde avait défini.

J’aurais pu dire que Apple nous avait habitué à être plus imaginatif et que c’est pour cette raison que je suis déçut, mais il n’en est rien. C’est vrai que même le nom de cet objet est décevant de par son manque de créativité mais ce n’est pas la première fois.

L’iPhone n’avait étonné personne lors de sa présentation par son nom effectivement mais également par ses fonctionnalités qui faisait de lui un Smartphone pas très compétitif au niveau du nombre de ses fonctionnalités.

Le « Smartphone » n’était pas un nouveau concept et le prix de l’engin était dans la fourchette haute ou tous les concurrents étaient (et sont encore) plus performants. Ce qui a fait dire aux spécialistes de l’époque (qui doivent bien s’en mordre les doigts aujourd’hui) qu’Apple allait se planter face à une concurrence bien installée. On sait comment cette histoire à évolué grâce au travail d’Apple sur le marketing, les processus de cognition, l’ergonomie et ne nombre de fonctionnalités et d’applications développées par les programmeurs tiers.

Mais si, ce n’est pas son manque d’originalité, qu’est-ce qui rend ce produit décevant ?

Le fait qu’Apple avait potentiellement en main le produit qui pouvait enfin gagner le combat de l’internet multimédia dans le salon et qu’il a raté son coup.

Vous le savez peut-être mais votre salon est depuis 10 ou 15 ans le terrain d’une lutte fratricide entre les fabricant de matériels informatique, ceux du « home cinéma », les acteurs des médias télévisés et satellites, les fournisseur d’accès internet, les fabricants de consoles de jeux,… pour savoir quel sera celui qui arrivera gagner le combat du multimédia internet/télévision.

Mais malgré tous les efforts de ces acteurs divers le public consomme la télévision dans son salon sur canapé et son internet sur Ordinateur sur un siège de bureau. Un des support média exclue l’autre même si parfois les contenus sont identiques.

Cela pose même un sacré problème aux diffuseurs de médias télévisés qui n’ont pas bien évalués l’impact d’internet sur leur business model comme moyen de substitution à leur offre et dans le temps dévolu aux loisirs de leur spectateurs. Bref d’enjeu stratégique majeur ce combat de prise de contrôle de votre salon est devenu pour un bon nombre d’acteurs une question de survie.

Mais quel est le rapport entre cette guerre du salon et Apple ?

Nouveau challenger dans ce combat sanglant Apple arrive avec potentiellement en poche un bon nombre d’atouts qui peuvent transformer le succès devenu très grand public de l’iPhone en une simple anecdote par rapport à celui possible de l’intégration de l’iPad dans votre salon.

Steeve Jobs lui même est étonné de la largeur de son succès dans la téléphonie qui dépasse (et de loin) toutes ses espérances les plus folles. Il commence même à redouter la position de dominant sur le marché qui pourrait faire passer Apple du statut de challenger sympathique a celui de horrible leader à abattre (comme c’est arrivé a Google). D’ailleurs cet article très critique est peut-être un des premier d’un genre appelé à se développer.

Un produit Apple n’est plus réservé à une certaine élite de » early adopter » et autres « techno-rebelles » mais est devenu le produit de « monsieur tout le monde » ce qui pose pas mal de problème logistique pour fournir ses (toujours plus nombreux) clients et il n’est pas rare d’attendre certaines machine plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Apple est en train de prendre un tournant concernant un plus large public et à déjà commencé à envahir votre salon.

Les écrans de ses ordinateurs (multimédia depuis toujours) sont toujours plus grands et il n’est pas rare pour un afficionados de la marque ainsi équipé de faire l’impasse sur la sacro-sainte TV. De plus Apple commercialise depuis quelques temps lui même des téléviseurs ce qui commence à créer un terrain favorable dans le salon pour y installer l’engin centralisateur internet multimédia ultime que pourrais être l’iPad (comme je pouvait définir dans cet article).

Mais au vu du produit présenté hier, même si il parait très sympathique, Apple semble aujourd’hui avoir loupé le coche ou plutôt l’opportunité de devenir le maître incontesté (et sûrement challengé) du salon.

Imaginez :

  • Votre iPad peu commander tous les appareils de votre salon qui lui obéissent au doigt et à l’Oeuil. Pour passer en position « home cinéma » allumer la TV, votre lecteur BlueRay, votre ampli, baisser les rideau ou la lumière, un seul bouton suffit.
  • Si vous trouvez un film amusant sur internet via votre iPad, vous pouvez le diffuser sur le grand écran de votre téléviseur pour en faire profiter toute la famille.
  • Vous pouvez consulter le dernier « Télé 7 Jours » sur iPad et à partir de cette application programmer l’enregistrement d’une émission.
  • Vous pouvez lire « guerre et paix » sur votre iPad tout en diffusant sur votre chaine stéréo vos musiques préférées et mettre en pause tout cela pour recevoir un coup de téléphone sur votre oreillette « bluetooth ».
  • Vous pouvez visiophoner (enfin) avec votre frère qui possède un iPad, un des téléphone 3G équipé ou même skype et une webcam sur son Pc.
  • Votre iPad se recharge sur un dock design lui permettant de devenir un cadre photo ou défile les plus belles images de votre famille, vos amis ou vos dernières vacances.
  • Vous pouvez jouer sur votre iPad mais aussi l’utiliser comme manette (programmable)  d’un jeu diffusé sur votre téléviseur.

Qu’en pensez-vous ?

Mais ne rêvez pas, toutes ces fonctionnalités qui auraient pu imposer la domination de Apple dans votre salon ne seront pas présentes dans le produit qui a été présenté hier soir.

Pour Apple ne pas profiter d’un tel avantage stratégique est bien dommage et un autre fabricant pourrait bel et bien lui souffler ce marché, juste devant le nez. Car des challenger tournant autour d’un tablet PC enfin mature pour le marché il en existe pas mal. Ils ne sont pas aussi bien placé qu’Apple mais pourraient rapidement combler l’écart en passant des accord stratégiques avec des éditeurs.

On peut même aujourd’hui trouver un fabricant de console de jeux, Nintendo, qui avec sa dernière version de sa portable DS (La DSi XL) agrandi ses écrans et passe des accords éditeur concernant des livres numériques qui seraient lisible sur la console.

iPad, un suberbe « Notebook » ?

La seule volonté affirmée a été d’annoncer des prix mettant en compétition l’iPad avec les « notebook » ces mini ordinateurs qui prennent de plus en plus de place sur le marché des portables. C’est une erreur stratégique majeure car l’écart entre le protectionnisme technologique d’Apple et les fonctionnalités toujours plus grandes de ces « notebook » est mille fois plus grand que celui qui existait en téléphonie.

C’est d’ailleurs assez amusant d’entendre les chroniqueurs dire qu’Apple à enfin décidé de vendre du matériel abordable alors qu’il sera placé à fonctionnalité constante dans une fourchette de 100 a 200€ supérieure au marché des « notebook » actuel.

La comparaison avec les « Notebooks » n’est décidément pas à l’avantage d’Apple.

Mais le combat n’est pas fini !

Bon vous l’avez compris, je pense qu’Apple avec cette première version de l’iPad va se planter et ne convaincre qu’une clientèle restreinte « d’early adopters » et autre fans de la marque. Mais cela ne veut pas dire qu’Apple ne va pas corriger le tir.

Je pense que la version 2 de cette tablette devrait corriger le tir et ressembler un peu plus a l’outil que je vous présentait plus haut. Il ne faut pas oublier qu’en fait l’iPhone a vraiment pris son essor quand il a adopté la 3D puis ensuite le vrai « multitâche » et la vidéo.

On peu faire confiance a Apple pour ne pas rester les deux pieds dans un sabot qui prend l’eau et pour faire ce qu’il y a à faire pour prendre enfin le contrôle de votre pièce a vivre.

D’autant plus qu’avec l’Apple TV on sait déjà quel sont les objectifs de Steeve.

A suivre…..

(*) L’iPad est comme l’iPhone première génération. Il ne peut pas traiter deux opération en même temps. Il n’est pas vraiment « multitâches ».

Rubriques : Actualité, Stratégie.

Mots clefs : , , , .


5 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Serge Demoulin says

    Bonjour,

    Pour moi l’iPad tient ses promesses, c’est l’objet que j’attendais.

    S’il est vrai qu’a première vue j’ai aussi été déçu, c’est normal avec toutes les spéculations qu’on avait faites, on s’attendait à une truc incroyable, mais une fois que j’ai vu l’option du clavier externe et le prix très sympa, j’ai été conquis.

    Cet iPad va comme je l’avais prédit révolutionner le monde de l’industrie du livre et des magazines. Nous allons voir de nombreux acteurs de l’industrie de l’édition sortir des produits et applications pour l’iPad.

    Bien sûr il va y avoir des conséquences pour les imprimeurs, l’industrie du papier, la distribution des magazines…

    l’iPad est l’objet que j’attendais avec impatience depuis des années pour lire confortablement des ebooks, des magazines en couleurs contenants des hyperliens, de la vidéos…

    Ce que le kindle et autres lecteurs de livres numériques n’offraient pas

    Et il fait aussi beaucoup plus.

    Bref, bravo Apple

  2. Costera says

    Apple ne commercialise pas des téléviseurs, l’Apple-TV est un genre d’iPod fixe pour télé.

    Je me souviens de la sortie de l’iPod, et de celle de l’iPhone : beaucoup d’avis comme celui-ci. Et au bout du compte, une réussite phénoménale. Et des gens abasourdis par le produit (aux USA, le surnom de l’iPhone est « Jesus-phone » !)

    L’iPad va évoluer au fur et à mesure que des « apps » sortiront. Et c’est pas ça qui va manquer !

    Le gros souci pour les web marketeurs avec l’iPad (c’est un souci pour eux mais ce n’est pas un défaut , loin de là), c’est qui l’iPad ne gérera pas Flash. pour les vidéos, il faudra trouver autre chose !

Continuing the Discussion

  1. Les tweets qui mentionnent Apple iPad : Décevant, très décevant. Vivement la version 2 – ECOMblog.Fr -- Topsy.com linked to this post on 29 janvier 2010

    […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Camille Jourdain, Egide MAES, Egide MAES, Ben Tournand, Julie DEBONNAIRE et des autres. Julie DEBONNAIRE a dit: RT @camj59: Apple iPad : Décevant, très décevant. Vivement la version 2 http://bit.ly/9QGIoB […]

  2. iPad est devenu le roi du salon ? Humm… je ne crois pas non ! – ECOMblog.Fr linked to this post on 28 mai 2010

    […] Je ne vous cacherai pas que personnellement je pense que l’iPad à légérement raté sa cible en étant pas assez en osmose avec l’…. […]



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.

*



'+
1
'+
2 - 3
4 - 5
6 - 7
8 - 9
10 - 11
12 - 13
13 - 14
[x]