Skip to content


Qu’est-ce qu’un site de vente efficace ? (Part 2) Posez vous les bonnes questions !

Il faut oublier cette croyance populaire qui croit qu’il suffit de mettre en ligne une boutique internet pour trouver de la clientèle comme par magie. Chaque jour en France plus de 40 nouvelles boutiques apparaissent croyant à cette chimère et une seule d’entre elles existe encore deux ans plus tard. C’est un pourcentage bien plus faible qui peut revendiquer une rentabilité à défaut d’un véritable succès.

Les Entreprenautes s’interrogeant sur la raison pour laquelle leur boutique ne réalise pas (ou peu) de vente font le tour des forums d’internet à la recherche de réponses.

Bien souvent, à leur question légitimes, ils reçoivent de bien mauvaises réponses mettant en cause le graphisme, le code, le référencement et autres faux coupables de cette désaffection. Pourtant la réponse est simple et logique mais personne ne l’évoque : Avez-vous pensé à satisfaire les clients ?

Si vous posez les bonnes questions (si vous trouvez les bonnes réponses) vous allez voir que vous allez pouvoir maîtriser bien plus facilement aux questions techniques quand elles se présenteront.

Vos premières et plus importantes priorités sont les questions auxquelles vous devez répondre avant d’entamer la réalisation de votre projet concernent vos futurs clients, la façon dont vous aller faire du commerce.

C’est votre connaissance du commerce qui sera un facteur de réussite bien plus que votre habileté à manipuler du code. C’est cette connaissance votre fond de commerce. Vous pouvez sous traiter la réalisation technique de votre site mais pas la façon de gérer votre commerce.

La stratégie que vous utilisez pour acquérir de la clientèle, pour la fidéliser, pour valoriser vos produits représente la véritable richesse de votre activité. La confier à un tiers est dangereux pour votre business. Il pourrait sans peine devenir votre concurrent et peut-être même se révéler meilleur que vous.

Par contre la maîtrise technique, même si elle vous apporte au final un certain confort pour mettre en place seul vos stratégies, peut-être confiée à un prestataire sans soulever de gros problèmes (il faut penser à le surveiller quand même).

Le code composant votre site n’est que la visualisation de votre savoir faire. Si votre savoir faire n’est plus présent pour animer votre site il ne vaut plus rien. Pour vous permettre d’obtenir ce savoir faire il suffit de poser les bonnes questions.

Vous l’avez compris comme le vieil adage le dit : Plus que les bonnes réponses, l’important, c’est les bonnes questions !

  • Quels produits je peux vendre ?
  • A quoi vont ressembler mes clients potentiels ?
  • Comment vais-je arriver à déclencher des achats ?
  • Comment vais-je convaincre mes clients d’acheter à nouveau ?
  • Comment gérer mes envois ?
  • Comment gérer les retour et litiges ?

Bonne nouvelle, vous n’avez plus aujourd’hui à rechercher les bonnes questions, celles qui vont mener votre projet au succès. Ce site vous présente articles après articles la collection des bonnes questions que vous devez poser pour mener votre projet de vente en ligne au succès.

Vous allez découvrir qu’en fait la partie technique n’est située qu’au milieu de votre projet et qu’il faut d’abord faire un sérieux travail d’étude autour de votre marché, votre concurrence, votre clientèle potentielle, vos produits, vos argumentaires, votre logistique,… avant de travailler à la réalisation effective de votre site.

A suivre …

Lire le début de l’article : Qu’est-ce qu’un site de vente efficace ? (Part 1)

Rubriques : Business.


6 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. golem creation says

    Article intéressant mais un peu trop simple. Le sujet mériterai d’être creusé d’avantage par des exemples des différents moyen de trouver ses futures clients.

  2. Érik NICOLAS says

    N’est-ce pas justement le thème de ce Blog ?

    Bonne lecture

    Ps : Je suis justement en train d’écrire un article sur les divers moyen de faire de l’acquisition clientèle.

  3. blog e-commerce says

    Bah, la question, c’est : pourquoi avant le web, il n’y avait que 2000 sociétes de VAD en France, et qu’aujourd’hui il y en a 70 000 (sites) ?

    Simplement parce qu’à l’époque, le ticket d’entrée pour lancer une activité de VAD était de l’ordre du million d’euro, et qu’aujourd’hui, il est de 9.99 € par mois :).

    Bref, à l’époque, ceux qui se lançaient s’étaient posés toutes les questions, y compris la principale : « qu’est ce que j’apporte au marché ? ».

    Aujourd’hui, les gars se reveillent un matin, trouvent quelques produits sortis d’on ne sait ou, avec on ne sait quel niveau de marge, et se lancent, sans réfléchir plus loin…

    Mais est ce que c’est malsain ? à mon avis non : Au final, c’est quand même comme ça qu’on est descendus de l’arbre : La sélection naturelle chère à Darwin. Les 2000 Vadistes n’avaient pas évolués depuis 30 ans, eux. Et avec le web, ç’est quand même un peu l’hecatombe chez eux, en tous cas pour ceux qui sont trop sclérosés pour se remettre en question.

  4. sac porte dessin says

    Constat assez juste même si il est vrai que la qualité de « fabrication » du site est très important pour pouvoir optimiser le référencement naturel.
    Mais je suis d’accord que le business modèle et la connaissance du marché est le socle d’un bon site ecommerce. Et comme le dis @blogecommerce la sélection naturel et le potentiel du marché surtout si il est de niche.

  5. Dakine says

    Pour aller plus loin, comment définir la performance d’un site ?

    En nombre de visites, en taux de transformation, en nombre de vente, en bénéfice ou en salaire horaire ?

Continuing the Discussion

  1. Qu’est-ce qu’un site de vente efficace ? (Part 1) – ECOMblog.Fr linked to this post on 29 juin 2010

    […] Lire la suite de l’article […]



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.

*



'+
1
'+
2 - 3
4 - 5
6 - 7
8 - 9
10 - 11
12 - 13
13 - 14
[x]