Skip to content


EBay pourrait changer de Business Model pour survivre

ebay_bureauxEBay subit depuis plus de deux ans un fort ralentissement de ses activités. Crise de confiance des utilisateurs, moins d’articles en ligne, chiffre d’affaires en baisse, des professionnels qui vont en majorité placer leurs offres ailleurs, le leader des ventes aux enchères en ligne deviendrait a son tour victime de la destruction créatrice.

Ce phénomène n’aurait que peu de rapport avec la crise économique selon le site « Les Echos » :

« Alors qu’eBay a vu son activité de commerce en ligne baisser de façon significative ces derniers mois, celle d’Amazon a progressé de façon tout aussi sensible. Désormais, la firme de Jeff Bezos  représente 4 fois plus de poid qu’eBay dans l’e-commerce. »

Mais que s’est-il donc passé ?

Mis à part le fait qu’un certain nombre de vendeurs peu scrupuleux ont dévoyé le système au point de créer une crise de confiance des acheteurs sur eBay,  la firme californienne souffre du fait que la recherche des « bonnes affaires » s’est fortement modifiée au profit de site comme « ventes privées » ou les « comparateurs de prix » qui rendent cette recherche nettement plus claire et sécure.

La ou les « early adopters » étaient enthousiastes à l’idée de pratiquer une enchère en ligne aujourd’hui, les acheteurs souhaitent retrouver sur la toile des habitudes classiques correspondant aux magasins physiques. Plutôt qu’une course vers une surenchère incertaine ils aiment retrouver les marques qu’ils connaissent dans une structure de toute confiance.

Quelle à été la réaction d’eBay à ce phénomêne ?

John Donahue, le PDG d’eBay, a déjà, à plusieurs reprises, fait évoluer le modèle économique de son entreprise en faveur de la vente des articles à prix fixe au détriment des services de vente aux enchères.

Son objectif serait de concurrencer directement les grands cybermarchands de la planète. Mais cette bataille n’est pas gagnée car eBay n’est pas un détaillant ou un revendeur de produit. Il ne possède aucune logistique ou aucun stock en propre C’est une situation ce que les dirigeants du groupe ont eux-mêmes récemment reconnu. Tirant les conclusions d’un tel constat John Donahue a officiellement annoncé qu’eBay se concentrerait désormais sur la vente à prix fixe d’articles neufs (fini les enchères).

Ce nouveau « business-model » basé non les nouveautés mais sur les articles « passés de mode » ou de « fins de série » ressemble comme deux gouttes d’eau à celui de « Ventes Privées » qui fait actuellement un carton. C’est un marché que John Donahue évalue à 500 milliards de dollars.

Quel avenir pour eBay ?

Ce repositionnement (un peu tardif) de eBay suffira t’il à lui faire esquiver la destruction créatrice  qui le menace d’obsolécence, rien n’est moins sûr.

Les professionnels travaillant avec eBay se font râre pour de bonnes raisons. Les aternoyment succesifs de cette entreprise on mis leur nerf à l’épreuve et ils ne savent aujourd’hui plus sur quel pied danser ou même si ils cadrent avec leur nouvelle politique.

Quitte à se tourner vers les comparateurs de prix ou les ventes en club ne seraient-ils pas mieux servis par les entreprises dont c’est la base de leur activité depuis des mois. D’autant plus qu’elles ont prouvées être un support d’avenir alors que l’ex leader du commerce en ligne à encore tout à prouver sur ce secteur.

L’avenir nous le dira.

Rubriques : Actualité, Business.

Mots clefs : , , .


3 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Buziness.fr says

    Et bien si Ebay en prend plein la g… j’en suis fort aise. :-)
    J’étais un vendeur normal (déclaré pro et certifié) vendant des produits informatiques spécialisés Mac avec plus de 13.000 fameuses étoiles Ebay et 25.000 transactions en 5 ans.

    Du jour au lendemain pratiquement (disons entre fin Mai et Juin 2008)
    un grand nombre de vendeurs sont devenus des « parias » pour Ebay et sans raisons apparentes.
    Mais surtout une des grandes règles d’Ebay a changé et cela les vendeurs n’ont pas pu y faire face.
    Je veux parler de la suppression réciproque des votes négatifs.
    En 2 mots, sur Ebay il y a de nombreux « newbies », de débutants et c’est normal.
    Certains n’ont jamais compris que mettre un vote négatif car les délais de transport étaient plus longs que souhaités n’était pas du ressort du vendeur. Ou pour tres souvent des raisons futiles, donc émettre un vote négatif était préjudiciable aux ventes.

    Et bien, avant Mai 2008, on pouvait de façon réciproque (si les 2 parties étaient raisonables et trouvaienet un accord) enlever le vote négatif d’un acheteur en supprimant également le vote porté au client par le vendeur.

    Problème à partir de Mai 2008 : plus de suppression réciproque donc tout loisir pour tout acheteur de mettre un vote négatif et même de menacer les vendeurs si ils n’obtenaient pas une petite remise ou plus parfois…
    Sans aucune option de défense ni recours du vendeur !!!!

    Mais le problème ne résidait pas essentiellement là : la nouvelle politique d’Ebay Mai 2008 a fait que avec 1 vote négatif on perdait des points d’appréciation dans le systèm global (quality Score, comme pour les Adwords) et les annonces de chaque vendeur qui subissait cette règle disparaissaienet au fond des listings.

    A croire qu’Ebay voulait défendre les acheteurs uniquement et de façon illogique et injuste.
    Voilà pourquoi beaucoup de grands vendeurs ont disparu.
    ( j’ai vu des fournisseurs vendeurs sur Ebay avec 200.000 et 300.000 etoiles se faire fermer le compte).
    A cause de tout cela, nous avons arrêté un canal de vente qui nous était assez rentable.

    Alors qu’Ebay ne vienne pas chialer : ils ont creusé leur propre tombe alors qu’Amazon voyait arriver tous les grands vendeurs d’Ebay.
    J’en suis très heureux qu’ils en soient à l’article de la faillite ou en tous les cas si ils crèvent, j’irai pas pleurer sur leur tombe.
    Vous constaterez que mes propos sont assez violents mais quand on perd des revenus à cause de changements insensés et injustes, on a longtemps les grosses b… :-)

    Ma version des faits…

    Cordialement
    B

  2. yangd says

    ebay a bien creusé sa propre tombe. j’étais vendeur confirmé ebay powerseller pendant deux ans et je connais le comportement d’ebay.
    1- ebay impose paypal comme moyen de paiement avec garantie pour l’acheteur.
    2-en cas de réclamation d’un acheteur auprès de paypal, paypal tranche toujours en faveur de l’acheteur ainsi le vendeur perd son objet +son paiement et en plus il doit payer les frais de mise en vente exorbitant
    3- restriction sans raison des comptes paypal des vendeurs
    3- présence de vendeur malhonnête qui vende des objets inutilisable
    en un mot ebay n’a pas su géré sa politique, amazone et priceminiter sont devenu les sites préféré d’achat en ligne pour la france. et sur priceminister la garantie est équitable pour le vendeur et l’acheteur

  3. fredmac says

    C’est marrant, moi je n’y allais plus justement parce qu’il n’y avait plus que des annonces de vendeurs professionnels. Il n’est qu’a sélectionner la petite case lors d’une requête pour s’en rendre compte.
    Le charme d’ebay, était justement que l’on se retrouvait avec quelqu’un comme vous en face.

    Plus que les vendeurs, se sont surtout les acheteurs qui désertent ebay.

    Enfin, j’attire l’attention des vendeurs Pro sur le fait que travailler avec ebay, c’est peut être rentable, mais vous expose à ces revirements, ou modification de conditions. C’est le prix à payer pour disposer d’un espace de vente sur internet (à moindre coût, encore que cela puisse se discuter) et bénéficier de la « machine de guerre » qu’est ebay.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.

*



'+
1
'+
2 - 3
4 - 5
6 - 7
8 - 9
10 - 11
12 - 13
13 - 14
[x]